L'isolation de l'habitat
Fibres de bois
Liste des produits
Mise en œuvre
Contact & situation
 

 

 
 
 
   
 
 
     
 

L’isolation de votre maison

Isoler votre habitation, oui ! Mais,  pourquoi ? 

Pour diminuer sa consommation d’énergie

Une maison mal isolée en hiver n’arrive pas à maintenir la chaleur produite par l’énergie de chauffage à l’intérieur du bâtiment . La chaleur cherche à fuir, et si vous n’avez rien pour la conserver, les déperditions sont importantes. En perdant de la chaleur, vous chauffer plus et consommez plus d’énergie tout en mettant à l’épreuve votre système de chauffage....
En été, une maison mal isolée ne vous protège pas de la chaleur qui rentre à l’intérieur du bâtiment. C’est donc en économie de chauffage et de climatisation que se perçoit en premier lieu les bienfaits d’une bonne isolation.
Les pertes de chaleur d’une maison mal isolée
 

Un exemple : Des combles non habitables isolés entre les attraits des fermettes avec des granules de chanvre en vrac . Rien que le déversement de 20 cm de cet isolant rend cette paroi 25 fois moins perméable aux déperditions calorifiques que le plafond seul.

Pour améliorer le confort et l’espace de son habitation...
Avec une isolation performante qui assure un  confort permanent qui tient compte du confort d’hiver ( protection contre le froid) et du confort d’été ( protection contre la chaleur) et d’un confort phonique et acoustique ( protection contre les bruits d’impact et aériens). 

Pour contribuer à protéger votre environnement...
En isolant mieux, vous contribuer aussi à protéger l'environnement. En consommant moins, nos chaudières rejettent moins de C02 dans l'air. Dangereux gaz  à effet de serre, le co2 est majoritairement responsable du réchauffement climatique. L’isolation des logements est une des voies pour parvenir à diviser par 4 d’ici 2050 les émissions de gaz à effet de serre. En moyenne le chauffage utilisé par un ménage français induit l’émission de 2.46 tonnes de c02.

Penser à la revente...
Les logements les moins consommateurs auront un argument de poids à présenter à la revente puisqu’ils représentent de réelles économies sur le long terme. N’oublions pas que l’étiquetage énergétique est applicable à tous les logements actuellement.

Quelques conseils sur le choix de votre isolation ?
La priorité doit être accordée à la toiture ou à des combles non habitables. 30% des déperditions se fait par le toit. Ce sont en effet deux postes où l'investissement d'isolation est le plus rapidement amorti. Ensuite, les murs les plus exposés au froid ensuite le sol peut être à prévoir. Sachez choisir votre isolant en fonction du poste que vous souhaitez isoler et des qualités spécifiques que vous attendez ( isolation froid, chaleur, bruit...)
Si vous prévoyez par exemple d'aménager des combles, ne lésinez pas sur l'isolation de votre toiture et pensez au surchauffe en été. Un isolant de forte densité est conseillé comme les panneaux de fibre de bois.

Les caractéristiques d’un isolant sont :

      • sa capacité thermique
      • Sa capacité phonique
      • Sa capacité à accumuler la chaleur
      • Sa perméabilité à la vapeur d’eau
      • Sa longévité : durée de vie de l’isolant

Voir le tableau comparatif d'isolant naturel